Europe Il y a 1 produit.

Drapeaux des pays européens, hors union européenne.

Sous-catégories

  • Drapeaux Albanie

    Le drapeau Albanais est formé par un aigle noir bicéphale déploiyant ses ailes sur un fond rouge sang. Selon la légende, le peuple albanais, les "fils de l'aigle" seraient les descendants de cet ancêtre mythique aux serres puissantes. En 1946, l'Albanie ajoute à ses armoiries l'étoile rouge du communisme, bordé d'un liseré jaune. Les relations furent rompues avec l'URSS en 1961 et la Chine en 1978, elle gardera cependant l'étoile au-dessus de l'aigle jusqu'en 1992.
  • Drapeaux Andorre

    Le drapeau d'Andorre est formé d'un blason et de 3 bandes de couleurs significatives : D'une part, "Virtus Unita Fortior" (l'union fait la force) sur le blason fait référence à la devise ancestrale d'Andorre, qui se situe dans les Pyrénés entre la France et l'Espagne, notamment témoigné par la juxtaposition des blasons de l'évéché d'Urgel, des comtés de Bearn, des comtés de Foix, et de Catalogne; Et d'autre part les bandes de couleurs bleu, jaune et rouge sont la définition de la protection franco-espagnole (jaune et rouge pour l'Espagne et bleu et rouge pour la France).
  • Drapeaux Biélorussie

    Le drapeau Biélorusse est représenté par une bande verte, une bande rouge et des motifs abstraits : La bande verte rappelle la nature sauvage et profonde de la Biélorussie, dévasté par Tchernobyl, en Ukraine voisine ; La bande rouge témoigne le souvenir de la république communiste, la RSS de Biélorussie, autrefois installée ; Les motifs géomètriques apposés sur le guindant du drapeau, avec des couleurs inversées font part du riche héritage culturel et de l'unité de la Biélorussie.
  • Drapeaux Bosnie Herzégovine

    Le drapeau de Bosnie-Herzégovine est composé d'un fond bleu sur lequel est apposé des étoiles blanches et un triangle jaune : Le triangle jaune figure les trois groupes de population qui composent cette nation : les Serbes, les Croates et les Musulmans bosniaques. Le fond bleu et les étoiles sont présents pour rappeler le drapeau de l'Unions Européènne. En savoir plus...   En Bosnie-Herzégovine, les cicatrices de la guerre n’ont pas encore tout à fait disparues, le pays est encore relativement marqué par les terribles confrontations interethniques et interreligieuses de la fin du siècle dernier. Vivre ensemble et en paix paraît difficile ; mais depuis, ce territoire de l’ex-Yougoslavie a entrepris de construire son avenir et son intégration à l’Europe, même si beaucoup de travail reste encore à faire pour véritablement réconcilier les trois principaux communautés : les Bosniaques musulmans, les Croates catholiques et les Serbes orthodoxes. Réconciliation et intégration, sous l’œil bienveillant des Nations Unies Le drapeau du pays reflète ce désir de réconciliation et d’intégration dans l’espace européen. Il est formé d’un triangle de couleur jaune, avec une hypoténuse le long de laquelle sont marqués une dizaine d’étoiles, et d’un fond bleu. Le triangle représente à la fois la forme géographique de la nation et les trois communautés principales. Quant à la couleur bleue et les étoiles, elles sont directement inspirées de l’étendard de l’Union européenne, le pays faisant d’ailleurs partie du Conseil de l’Europe. La bannière actuelle de la Bosnie-Herzégovine a été officiellement adoptée le 04 février 1998. Elle fut imposée par le Haut-représentant international, dans une optique de réconciliation nationale, mission dont la Communauté internationale, et en particulier l’Union européenne, s’est attelée, et continue d’ailleurs de s’atteler, afin d’éviter d’éventuels ré-affrontements. Le drapeau remplace celui adopté en 1992, année de l’indépendance ; une pièce d’étoffe relativement simple et encore neutre, puisque formée seulement d’un écu dessiné avec des fleurs de lys, au centre d’un fond blanc. On peut remarquer que cette bannière de 92 est encore aujourd’hui très populaire.
  • Drapeaux Macédoine

    Le drapeau de la Macédoine connu quelques déboires avec la Grèce après l'indépendance de son pays autoproclamé en 1991. En effet, une des provinces au nord de la Grèce porte déjà le nom de Macèdoine ,et le soleil de Vergina au 16 rayons lui appartient. La macédoine doit donc changer de nom pour celui d'ex république Yougoslave de Macèdoine et opte pour un soleil aux 8 rayons allongés : fidèle aux valeurs macédoniennes (la lumière, le bonheur, la vie et la liberté). Le fond rouge témoigne des luttes sanglantes contre l'esclavage. En savoir plus...   Depuis son indépendance en 1991, la Macédoine a eu quelques querelles avec sa voisine du Sud, la Grèce, à propos, entre autres, de sa dénomination et de son drapeau. Des questions jugées mineures par la majorité des Nations, celles qui reconnaissent le pays officiellement, mais très importantes pour la Grèce, qui voient dans ces nom et emblème une façon, pour cette république de l’ex-Yougoslavie, d’« accaparer » son héritage culturel, ou du moins les symboles de ce dernier. Un soleil de Vergira restylisé… Le drapeau de la République de Macédoine est formé d’une pièce d’étoffe montrant, sur fond de ciel rouge, un soleil de couleur jaune à huit rayons qui rejoignent les bords du drapeau. Cette bannière est largement inspirée de la précédente, celle qui a suscité la controverse avec la Grèce. Elle était composée du soleil jaune de Vergina avec ses 16 rayons, sur fond toujours rouge. Le problème, c’est que le symbolique de cet étendard renvoie directement au nom qui le caractérise : la Macédoine. Pour la petite histoire, cette région des Balkans fut associée aux célèbres rois de Macédoine, Philippe II et son fils, Alexandre le Grand. Mais au fil du temps, le territoire devient successivement province romaine, de l’empire bulgare, de l’empire ottoman et, enfin, une république fédérée au sein de la Yougoslavie. Dès lors, l’élément hellène n’était plus majoritaire depuis la nuit des temps ; au contraire, la population macédonienne est fortement bigarrée, marquée par ces diverses occupations. Macédoine et Macédoine, parfois difficile de s’y retrouver… Le drapeau macédonien, en particulier celui utilisé entre 1991 et 1995, ressemble à celui, néanmoins non officiel, d’une région grecque, qui porte justement le nom de… Macédoine. Seule la couleur du ciel diffère (bleue pour les périphéries grecques) ; le rouge témoigne, pour les Macédoniens, des luttes sanglantes contre la domination extérieure. Le symbole, soleil de Vergina avec les rayons, a été découvert dans le tombeau de Philippe II en 1977. Il est considéré par la Grèce comme un emblème de la dynastie des Argéades, à laquelle appartenait Alexandre, donc faisant partie intégrante de son héritage culturel et historique. Afin d’apaiser les tensions, la République de Macédoine a adopté un nouveau drapeau, moins connoté, mais qui reprend sensiblement les caractéristiques de son ancien étendard.
  • Drapeaux Islande

    Le drapeau de l'Islande est orné d'une croix scandinave, dont l'origine est commune pour les drapeaux suédois, norvégien et finlandais. Le drapeau islandais tel qu'il existe aujourd'hui date de 1915 alors même que le pays n'est devenu indépendant qu'en 1944. Les couleurs choisies pour le drapeau islandais rappellent la géographie et les caractéristiques du pays : le rouge symbolise les éruptions de lave, le blanc quant à lui rappelle les glaciers et les montagnes, enfin, le fond bleu a été choisi pour représenter à la fois le ciel, la mer et les chutes d'eau. En savoir plus...   L’Islande est un pays qui se trouve dans la partie septentrionale de l’Europe. Ce pays, avec la Suède, le Norvège, le Danemark et la Finlande, forment la région de la Scandinavie. Les drapeaux nationaux de ces pays ont un point commun, ils arborent tous la croix scandinave. Cette croix est assez particulière, puisque la branche de cette croix, qui se trouve du côté de la hampe, a été raccourcie, tandis que celle qui se trouve sur la partie flottante a été rallongée, afin d’avoir un effet décoratif et pour corriger l’effet optique du vent. Les couleurs et la forme du drapeau national de l’Islande sont décrites officiellement par la loi du 17 juin 1944 intitulée : « Loi du drapeau national des Islandais et les Armes d’Etat ». Cette loi stipule que le drapeau des Islandais est bleu comme le ciel avec une croix blanche, et une croix rouge à l’intérieur de la croix blanche. Les bras de la croix s’étirent jusqu’au bord du drapeau, et leur surface combinée est de 1/9. A gauche, les espaces bleus sont carrés, et à droite ce sont des rectangles dont la surface est le double de celle des carrés. Les proportions du drapeau sont 18:25 ». Le drapeau de l’Islande a été créé en 1913, il a été adopté comme étant le drapeau national de l’Islande en 1919, et ce n’est que lors de l’avènement de la République d’Islande, le 17 juin 1944, que ce drapeau est devenu le drapeau officiel. Par ailleurs, la croix scandinave fut apposée sur ce drapeau pour marquer les liens historiques de ce pays avec le Danemark. Comme tous les drapeaux nationaux, le drapeau de ce pays représente les valeurs islandaises. Le bleu et le blanc seraient inspirés de l’étendard de l’Ordre du faucon d’argent, le bleu représenterait la mer et le ciel, tandis que la couleur rouge symbolise le feu des volcans qui se trouvent sur l’île. Pour la croix blanche, elle représente les glaciers. Pour respecter le drapeau national, la République d’Islande a abrogé une loi en 1991. Elle stipule qu’utiliser le drapeau est un privilège et non un droit. Cette loi précise aussi que le drapeau ne doit pas être hissé avant sept heures du matin, et de manière préférable il ne peut rester hissé après le coucher du soleil, et il ne doit pas rester également hissé après minuit.

  • Drapeaux Liechtenstein

    Avant 1936, le drapeau de Liechtenstein est sur fond bicolore rouge et bleu, comme celui de l'Etat d'Haiti. Pour éviter toute confusion pour les Jeux Olympique de Berlin, il faut impérativement différencier les 2 drapeaux : on rajoutera alors la couronne d'or doublée d'hermine des princes de Liechtenstein, symbole de la dynastie. En 1937, ce drapeau sera adopté officiellement.
  • Drapeaux Moldavie

    Le drapeau Moldave est représenté par un aigle d'or, vestige de la principauté danubienne de la Valachie, apposé sur un fond bleu, jaune et rouge rappelant les liens étroits entretenus avec la Roumanie.
  • Drapeaux Norvège

    Informations Wikipedia Le drapeau de la Norvège est rouge, avec une croix bleue bordée de blanc s’étendant jusqu’aux limites du drapeau. Le centre de la croix est décalé vers la hampe du drapeau, de telle sorte que la branche flottante de la croix soit plus longue que les trois autres. Cette particularité, sur le modèle du drapeau du Danemark et des autres drapeaux scandinaves et finlandais, est destinée à corriger l'effet d'optique qui aurait fait paraître plus courte la branche de la croix la plus agitée par le vent. En savoir plus...   La Norvège, le Danemark, la Suède, l’Islande et la Finlande composent la région de la Scandinavie. Le point commun entre ces pays, c’est la croix scandinave. Effectivement, ces cinq pays arborent sur leurs drapeaux nationaux la croix scandinave, possédant quatre branches. La branche se trouvant sur le côté de la hampe du drapeau est plus courte, tandis que celle qui se trouve à l’extrémité du drapeau est plus longue. La branche de la croix située sur la partie flottante a été exagérément rallongée afin de créer un effet décoratif et pour corriger l’effet optique du vent.   Le drapeau de la Norvège est de couleur rouge avec une croix scandinave blanche au milieu. C’est presque le même drapeau que celui du Danemark, mais la seule différence, c’est que le drapeau norvégien possède une croix bleue sur la croix blanche. Ce drapeau est de forme rectangulaire, de proportion 8:11. Les couleurs du drapeau national norvégien ont beaucoup changé au fil de l’histoire tumultueuse de ce pays. Entre 1397 et 1805, la Norvège était sous la domination du Danemark et pendant cette période, ce pays utilisait le Dannebrog (drapeau danois) comme drapeau national. Puis, quand il a été unifié avec le Suède, les deux pays avaient comme drapeau national le drapeau suédois. En 1821, un certain Frederik Meltzer, membre du Parlement norvégien propose un drapeau qui sera officialisé comme étant le drapeau norvégien. Mais c’est avec l’indépendance de ce pays en 1905 que le drapeau conçu par Frederik Meltzer un siècle auparavant fut définitivement adopté par le Norvège comme étant le drapeau national. En général, le drapeau symbolise l’histoire et les valeurs prônées par le pays. Pour la Norvège, la croix scandinave marque son appartenance à la Scandinavie ; mais elle marque également le christianisme. Quant aux couleurs, le rouge, le blanc et le bleu représentent la démocratie et la liberté dans la lignée des drapeaux français, anglais et américain.
  • Drapeaux Russie

    Le drapeau Russe fut crée par Charpentier, qui fit des voyages et s'inspira de l'Europe (plus précisément des Pays Bas) et de ses idées nouvelles pour mettre du bleu, du blanc et du rouge dans le drapeau. Toutefois, il réorganisa les couleurs dans un autre ordre : en haut le blanc, la couleur du tsar, le bleu, au centre, représentant la noblesse, et le rouge en bas, pour le peuple. Le drapeau tricolore russe fut hissé pour la seconde fois le 22 aout 1991, aprés avoir été remplacé par le drapeau rouge pendant pres de soixante dix ans à partir de 1923, dû à l'ascension de Staline en 1922. En savoir plus...   Les couleurs et la forme du drapeau national sont différentes d’un pays à l’autre, c’est le symbole de tout un pays, on doit alors connaître et respecter ce drapeau. Pour le drapeau russe, sachez que ce pays a adopté le sien dès le XVIIe siècle. L’utilisation et la création du drapeau national de la fédération de Russie remontent au XVIIe siècle, mais étant donné l’histoire tumultueuse de ce pays, les couleurs et les emblèmes qui se trouvent sur ce drapeau ont varié selon les régimes qui ont gouverné. Celui que la Russie arbore actuellement a été élaboré en 1699. Le drapeau russe est composé de trois couleurs et de trois bandes horizontales de même dimension. La bande blanche se trouve au-dessus de la bande bleue, tandis que la bande rouge se trouve au-dessous de la bande bleue. Les couleurs de ce drapeau s’inspirent de celui des Hollandais. Ce drapeau a été conçu par le Tsar Pierre le Grand en 1699. Après un voyage en Hollande, le Tsar prend la décision de concevoir le drapeau russe en s’inspirant des couleurs de la bannière néerlandaise, en changeant tout simplement la disposition des bandes en bandes horizontales. Par ailleurs, ces couleurs ont été officialisées comme étant le drapeau national de la Russie le 07 mai 1883, et on donna une nouvelle signification aux couleurs. Le blanc serait la couleur du Tsar, le bleu celle de la noblesse, et le rouge celle du peuple. Par ailleurs, les couleurs blanche, bleue et rouge deviennent par la suite les couleurs panslaves, et les pays de la région s’inspirent largement de ces couleurs pour leurs drapeaux nationaux. Cependant, entre 1921 et 1991, les bolcheviks sont au pouvoir et ont créé l’Union des républiques socialistes soviétiques. La Russie avait alors, pendant cette période, un drapeau rouge frappé d’une faucille d’un marteau et d’une étoile de couleur or. Ce drapeau inspira les pays communistes, tels que la Chine et la Corée du Nord, qui adoptèrent ce drapeau pour leurs drapeaux nationaux. Mais le drapeau conçu par Pierre le Grand redevient le drapeau national de la Fédération de Russie le 22 août 1991, et cela jusqu’à ce jour. Les couleurs du drapeau de la fédération de Russie sont interprétées de différentes façons, puisqu’il n’y a pas d’interprétation officielle. Avec ces couleurs, certains y voient les couleurs de Saint Georges le Victorieux, avec son manteau bleu et son cheval blanc. Le blanc symboliserait alors la noblesse et la franchise. Le bleu représente la véracité, l’honneur, la droiture et la chasteté ; et le rouge, il représente l’amour, le courage, l’hardiesse et la générosité. Mais pour la tradition byzantine, les trois couleurs sont interprétées d’une autre manière ; le rouge symboliserait la dignité impériale, le bleu évoquerait la Vierge, protectrice de la Russie, et le blanc signifierait liberté et indépendance.
  • Drapeaux Suisse

    A l'origine, au début du XIII eme siècle, le drapeau Suisse est rouge avec la croix blanche en haut à droite. En 1339, lors d'une bataille, les soldats portent une croix blanche cousue sur leur uniforme. Le drapeau carré de la Suisse est officialisé en 1889. En savoir plus ...   Description du drapeau Le drapeau suisse a été adopté officiellement en 1889. C’est un drapeau assez particulier, c’est le seul à avoir une forme carrée, cette originalité n’est partagée qu’avec le drapeau du Vatican. De couleur rouge, au milieu de ce drapeau trône une croix blanche équilatérale, appelée par les helvètes « croix de gueules » ou « croix fédérale ». Cependant, cette forme carrée n’est pas prescrite par la loi. Par contre, sa couleur est définie avec précision depuis le 1er janvier 2007 (rouge Pantone 485, soit 100% de magenta et 100% de jaune). En plus, d’après un décret qui date de 1889, les bras de la croix doivent être d’égale longueur et un sixième plus longs que larges. Par ailleurs, la relation entre l’envergure de la croix par rapport à la largeur du drapeau n’est pas clairement établie mais le ratio utilisé habituellement est de 2:3. On ne connaît pas vraiment l’origine de ce drapeau Les vexillologues sont divisés pour établir l’origine exacte de ce drapeau carré. La croix blanche sur fond rouge est devenue le drapeau de la Confédération Suisse d’après un décret datant de 1889. Mais auparavant, il paraît que c’était un écusson qui servait de signe de ralliement pour les soldats confédérés. Effectivement, lors de la bataille de Laupen en 1339, les soldats suisses ont cousu une croix blanche sur leur cote de maille pour se différencier des autres soldats sur le champ de bataille. Les différents canons avaient leurs propres bannières qui étaient carrées. Et lorsqu’il a fallu créer une bannière militaire commune à tous les cantons, c’est la croix blanche sur fond rouge qui s’imposa avec la forme carrée traditionnelle. Pour certains vexillologues, le drapeau suisse tirerait son origine du drapeau de la légion thébaine du Saint Empire romain germanique mais les argumentations pour cette idée ne sont pas bien précises. Mais comme tous les drapeaux du monde, la croix blanche sur fond rouge revêt des significations particulières. Auparavant, le drapeau suisse représentait la liberté, l’honneur et la fidélité. La devise « Honor et Fidelitas » était même inscrite sur la croix de plusieurs drapeaux de cantons suisses au XVIIIe siècle. Mais à notre époque, ce drapeau adopte la constance de la politique suisse. Il représente alors la neutralité, la démocratie, la paix et l’asile, en plus des autres symboles.
  • Drapeaux Turquie

    Le drapeau Turc est composé d'un croissant de lune et d'une étoile apposés sur un fond rouge. Le croissant de lune est le symbole islamique qui promet bonheur, santé et fertilité. L'étoile islamique fut ajouté en 1973. Le drapeau ne subit aucun changement après le passage de Mustafa Kemal qui en fait un état laique en 1928. En savoir plus...   Chaque pays possède son propre drapeau national qui le différencie d’un autre pays, mais quelquefois, il arrive que le drapeau d’un pays ressemble à s’y méprendre à celui d’un autre. C’est le cas pour la Turquie, si on regarde d’un seul coup d’œil, le drapeau national turc et le drapeau de la Tunisie se ressemblent. Toutefois, même si ces deux pays faisaient partie de l’Empire Ottoman, il y a quand même une différence entre leurs drapeaux. Celui de la Turquie est composé d’un fond rouge sur lequel figure un croissant de lune et une étoile à cinq branches. Les deux symboles sont de couleur blanche et ils sont légèrement excentrés vers la gauche, du côté de la hampe. Pour les Turques, ce drapeau est surnommé : « al sancak » ou la bannière rouge. La couleur rouge et les symboles qui se trouvent sur le drapeau national turc sont identiques à ceux du drapeau de l’Empire Ottoman. Seuls la forme de la lune et le nombre des branches de l’étoile, qui était de huit branches auparavant, ont changé. Le drapeau turc date de 1793 et l’étoile a été ajoutée en 1844. Mais il n’a été adopté officiellement que le 5 juin 1936. Avant d’être le symbole de l’Islam, le croissant de lune et l’étoile à cinq branches étaient utilisés en Asie mineur par certaines tribus turques. L’origine de ces symboles date des temps de Babylone et de l’Égypte ancienne. C’est pendant leur migration vers la Turquie en provenance d’Asie centrale (800 ans après JC) que les tribus turques les ont adoptés. Mais le plus passionnant dans l’histoire du drapeau turc, c’est que son origine est sujette à de nombreuses légendes qui contredisent la théorie affirmant qu’il provienne de celui de l’Empire Ottoman. Mais la légende la plus répandue veut qu’en 1071, après la bataille de Manzikert, et la défaite de l’armée byzantine, le seldjoukide Alp Arslan errait sur le champ de bataille lorsqu’il vit le reflet du croissant de lune et de l’étoile sur une mare de sang de guerriers turcs. Il décida alors d’en faire le drapeau qui représentera les Turcs. Mais une autre légende raconte que le croissant de lune et l’étoile étaient des symboles saints pour les tribus turques pré-islamiques. Ce drapeau fut offciellement adopté en 1936.
  • Drapeaux Ukraine

    Le drapeau Ukrainien est bicolore jaune et bleu : il reprend les teintes de la nature mais aussi les couleurs de l'armoirie de l'ancienne principauté de Galicie (un lion d'or sur le champ bleu) avant qu'elle ne s'appelle Ukraine. En savoir plus...   L’Ukraine, c’est le deuxième pays d’Europe en termes de superficie. Il a traversé des situations tumultueuses au cours de son histoire ; mais les couleurs du drapeau national de ce pays de l’Europe de l’Est ont été conservées malgré les changements qui se sont succédés dans ce pays. La constitution ukrainienne stipule dans son article 20 que le drapeau ukrainien est composé de deux bandes horizontales d’égale hauteur, de couleur bleue sur la partie supérieure et jaune sur la partie inférieure. De forme rectangulaire, la proportion de ce drapeau est de 2 :3. La bannière bleue et jaune a été déjà utilisée au temps de la « Rous’ de Kiev » au IXe siècle, c’est le premier Etat slave à avoir vu le jour, néanmoins, c’était le plus puissant et le plus vaste d’Europe en ce temps. Mais ce n’est qu’en 1918 que la République populaire ukrainienne adopte officiellement ce drapeau bicolore comme étant son drapeau national. Mais entre 1920 et 1991, le drapeau bicolore ne pouvait plus flotter en Ukraine, période durant laquelle ce pays était membre de l’URSS. De ce fait, l’Ukraine utilisait le drapeau rouge comme emblème national. Cependant, après l’effondrement de l’Union Soviétique, il retrouve son indépendance et ré-adopte le 24 août 1991 le drapeau bleu et jaune comme drapeau national. Concernant les significations des couleurs utilisées sur cette bannière, il faut savoir que ces couleurs font référence à la nature. La bande horizontale bleue symbolise le ciel, les rivières et les montagnes, tandis que la bande jaune représente les champs de blé, dans les steppes.
  • Drapeaux Vatican

    Le drapeau du Vatican est composé d'un blason apposé sur un fond bicolore jaune et blanc, utilisé depuis 1808 par Pie VII. Sur les armoiries, la tiare ornée de trois couronnes d'or, au dessus des clés entrecroisées, montre que l'autorité pontificale est aussi bien d'ordre spirituel que matèriel. En savoir plus...   Le drapeau est le signe qu’un Etat est souverain, c’est pour cette simple raison que tous les pays du monde ont un drapeau qui le caractérise. En règle générale, un drapeau a toujours une forme rectangulaire. Si on regarde les drapeaux qui flottent sur le parvis du siège des Nations Unies à New York, on peut affirmer que tous les drapeaux du monde sont rectangles. Chaque pays a la latitude de choisir les couleurs, les emblèmes, mais aussi la forme de son drapeau, mais il y a quelques exceptions. Il existe des pays qui ont opté pour des drapeaux de forme hors du commun. Il y a, par exemple, le drapeau du Népal qui a une forme triangulaire, sans oublier celui de la Suisse qui est carré. Dans le même registre, à part la Suisse et le Népal, le troisième pays qui n’a pas de drapeau rectangulaire, c’est le Vatican. Effectivement, le drapeau du plus petit Etat du monde, en l’occurrence l’Etat cité du Vatican, a un drapeau carré, comme celui de la Suisse. Le drapeau de l’Etat cité du Vatican est un carré, composé de deux bandes verticales, de couleurs jaune et blanche. La bande jaune se trouve du côté de la hampe, et la blanche à l’extrémité du drapeau. En plus de ces couleurs, sur la partie blanche, il y a les armoiries pontificales, notamment la tiare papale et les clefs de Saint Pierre. Mais, à part que le drapeau du Vatican est un carré parfait, il faut savoir aussi que c’est le plus petit drapeau au monde, avec une proportion de 1 :1. Le drapeau national du Vatican a été adopté avec la signature des accords de Latran, le 11 février 1929. Par ailleurs, selon les vexillologues, les deux couleurs jaune et blanche ont une signification bien précise. Le jaune représente la lumière divine, et le blanc symbolise la voie qui amène vers toutes les portes de la connaissance spirituelle. Parallèlement à cela, les armoiries pontificales sont composées de la tiare à trois couronnes et les deux clés d’or et d’argent. Elles symbolisent l’autorité et le pouvoir du pape. La tiare représente le triple pouvoir temporel, juridique et spirituel du pape. Les clefs de Saint Pierre, par contre, ouvrent la voie à la connaissance et donnent accès au Paradis céleste et au Paradis terrestre, à la vie éternelle et à la vie régénérée.
  • Drapeaux Gibraltar

    Officiellement territoire d’outre-mer du Royaume-Uni, Gibraltar et ses modestes 6 km2 est pourtant revendiqué par l’Espagne. Le rocher, Espagnol auparavant, tomba aux mains des Anglais en 1704, et le Traité d’Utrecht de 1713 consacra sa cession à ces derniers. Gibraltar possède donc, en quelques sortes, une double identité. Pourtant, un projet de condomnium hispano-britannique a été massivement rejeté par la population, via un référendum organisé dans le territoire, récemment. En savoir plus...   Rester Britannique, mais avec un symbole espagnol… Contrairement aux pavillons civil et national et à l’étendard du Gouverneur, le drapeau civil de Gibraltar ne comporte par le dessin de l’Union Jack, ce qui le distingue de tous les autres drapeaux des territoires britanniques. La bannière comporte les mêmes éléments que les armoiries espagnoles de Gibraltar, octroyées en 1502 par une ordonnance royale de la Reine Isabelle de Castille, à l’issue de la Reconquista. Cette pièce d’étoffe est composée de deux bandes horizontales de largeurs inégales. La partie supérieure en blanc comporte un château fort également rouge surmonté de trois tours, avec une clef en or qui pend depuis la porte de l’édifice et qui tombe sur la partie inférieure de couleur rouge. La largeur de la bande blanche est le double de celle qui est en rouge. Juste un symbole Bien entendu, l’Union Jack demeure officiellement le drapeau de Gibraltar. Ce nouveau drapeau fut proposé en 1966. Au début, Londres était réticent à utiliser sur une partie de son territoire des symboles espagnols. Mais l’étendard est finalement adopté le 8 novembre 1982, « dans les occasions spécifiques où l’identité de Gibraltar sera représentée », à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour ce dernier cas, il sera toujours hissé aux côtés du drapeau britannique, et en tout cas, pas à côté de celui d’Espagne…
  • Drapeaux Serbie

    Le drapeau Serbe, aux rayures rouge, bleu et blanche fut adopté en 1839, mais il ne flotte que depuis juin 2006 sur la Serbie indépendante, après la scission de la Serbie-et-Monténégro. Ces couleurs sont dites panslaves parce qu'elles symbolisent l'unité et l'indépendance slave.
  • Drapeaux Montenegro

  • Drapeaux MONACO

    Le drapeau de Monaco est composé de deux bandes horizontales : celle du dessus est rouge, l'autre blanche Le rouge est la couleur réelle du sang, des muscles, de la bouche, des lèvres, du sang versé par l'ennemi, du cœur (à la fois muscle et pompe sanguine), ainsi que du feu qui crépite, des braises. Le blanc est généralement associé à la pureté, à l'innocence, à la chasteté, à la paix (drapeau blanc), à la virginité, au mariage, à la spiritualité (couleur de la papauté), à la sainteté et à la vie. En savoir plus...   Tous les pays du monde possèdent son propre drapeau ainsi que sa propre devise le caractérisant. C’est pour cela que le drapeau représente le peuple et la nation toute entière. Par ailleurs, il permet à chaque pays d’être distinctif, cela grâce aux couleurs qui lui sont propres. Mais dans le monde, il existe des pays qui ont les mêmes couleurs sur leur drapeau. En général, c’est le fruit d’une histoire commune, mais il se peut aussi que cela relève tout simplement du hasard. C’est le cas pour les drapeaux de Monaco et de l’Indonésie, ils sont identiques, hormis la dimension des bandes horizontales.   Pour ces deux pays, le drapeau utilise le système héraldique. Autrement dit, leur drapeau a deux bandes horizontales de même dimension. La bande du haut, c’est celle où est placée la couleur d’honneur et la bande du dessous reprend la seconde couleur. Pour la principauté de Monaco, son drapeau national est rectangulaire. Les couleurs utilisées sont le rouge et le blanc. La bande horizontale du haut est rouge et celle du bas est blanche. La forme et les couleurs du drapeau monégasque datent de 1881. Le rouge et le blanc sont les couleurs de la dynastie Grimaldi depuis le XIVe siècle. La dynastie Grimaldi est la famille régnante à Monaco, mais elle est aussi l’une des plus anciennes dynasties régnantes du monde. Par ailleurs, la constitution de Monaco de 1962 stipule que le rouge et le blanc sont les couleurs officielles de la Principauté de Monaco.
  • Drapeaux Kosovo

    Comme la constitution, la monnaie et l’hymne national, le drapeau symbolise l’indépendance d’un pays. De ce fait, tous les pays du monde qui ont obtenu leur indépendance ont leur propre drapeau national. Pour le Kosovo qui a obtenu son indépendance le 17 février 2008, après l’éclatement de la Yougoslavie, ce pays acquiert son drapeau ce jour-là, ce sera l’un des plus jeunes drapeaux de toute l’histoire du monde. En savoir plus...     Le drapeau national du Kosovo est composé d’un fond bleu sur lequel figure une silhouette géographique du pays, colorée en jaune. Cette silhouette est surmontée de six étoiles blanches à cinq branches disposées en arc légèrement courbé. Avant le 17 février 2008, le Kosovo a utilisé le drapeau de l’Albanie, mais suite à l’aspiration des Kosovars d’avoir leur propre nation, ils ont décidé en juin 2007 qu’ils auront leur propre drapeau. L’assemblée nationale du Kosovo, par le biais des Nations Unies, a alors organisé un concours pour concevoir ce que serait leur drapeau national. Selon les règles de composition établies pour ce nouveau drapeau, il doit être simple dans ses couleurs et dans son design. Ce drapeau doit être unique et original. Par ailleurs, il doit refléter les aspirations du Kosovo à rejoindre les institutions européennes et euro-atlantique. Mais pour l’ONU, le drapeau kosovar doit refléter la nature multiethnique de ce jeune pays. En plus, ce drapeau doit être rectangulaire, de proportion 2 :3. Sept cents propositions furent déposées et celui imaginé par Mentor Shala et Besnik Nuli a obtenu l’aval de l’Assemblée nationale kosovar. Après quelques modifications techniques, le drapeau national du Kosovo a été adopté. Par ailleurs, le drapeau kosovar représente l’État démocratique et pluriethnique qu’est le Kosovo. Le fond bleu matérialise l’aspiration des Kosovars pour une intégration euro-atlantique. Tandis que la carte du Kosovo de couleur jaune d’or sur le drapeau symbolise un pays riche et paisible. Pour les étoiles à cinq branches, elles représenteraient les six communautés qui composent le Kosovo (Albanais, Serbes, Roms, Bosniaques, Turcs et Gorans).
  • Drapeaux Ecosse

    Le drapeau de l'Écosse arbore un sautoir blanc, une crux decussata représentant la croix du martyr chrétien l'apôtre saint André, patron de l'Écosse sur un fond bleu. Il est souvent connu sous le nom de Croix de saint André ou The Saltire (sautoir en anglais). En langage héraldique il est blasonné d'azur, au sautoir d'argent. C'est l'un des plus vieux drapeaux au monde, traditionnellement daté du IXème siècle, et le plus vieux drapeau national encore en usage.

  • Drapeaux Pays de Galles

    En savoir plus...   Chaque pays possède son propre drapeau afin de se différencier d’une autre nation. C’est aussi autour de ce symbole qu’est façonnée l’unité d’un pays. C’est pour cela que chacun doit apprendre à respecter et à reconnaître le drapeau de son pays. En général, selon les règles de la vexillologie, un drapeau national est de forme rectangulaire, de proportion 2 :3. Presque tous les pays du monde suivent ces règles. Toutefois, des pays ont mis sur leurs drapeaux des emblèmes pour s’identifier et pour marquer leur histoire. Parmi les drapeaux du monde, celui du Pays de Galles est assez particulier. C’est le seul drapeau au monde, à part celui du Royaume du Bhoutan, à arborer un dragon au centre de son drapeau. Effectivement, le drapeau gallois est composé de deux bandes horizontales de même dimension, la bande blanche se trouve au-dessus de la bande verte. Au centre du drapeau, il y a un dragon de couleur rouge, de contour noir. Ce drapeau a été baptisé par les Gallois comme étant « le Dragon rouge » (Y Ddraig Goch, en gallois). Les couleurs et l’emblème sur ce drapeau ont été officiellement adoptés par l’assemblée du Pays de Galles en 1959. Un dragon rouge pour le ralliement… Le dragon rouge est lié à l’histoire du Pays de Galles depuis des siècles. C’était l’emblème des légions romaines occupant ce pays entre 74 et 78. Après le départ des Romains, les Gallois ont résisté aux envahisseurs Saxons en reprenant cet emblème comme signe de ralliement. Selon le mythe celtique arthurien, les populations du Pays de Galles ont trouvé refuge dans les montagnes pour se protéger des Saxons, les celtes sont représentés par un dragon rouge et les Saxons par un dragon blanc. Quand les deux dragons s’affrontèrent, c’est le dragon rouge qui a eu le dessus. Ce sera l’origine de la devise galloise : « Le dragon rouge donne de l’élan » (Y Ddraig Goch Ddyry Cychwyn). Par ailleurs, les couleurs verte et blanche sont celles de la maison des Tudor, une dynastie galloise qui régna sur l’Angleterre entre 1485 et 1603. C’est pour cela que le dragon rouge fut inclus dans les armoiries des Tudor pour attester leur ascendance galloise. Ce qu’il faut savoir aussi, c’est que le Pays de Galles est la seule partie du Royaume-Uni à n’être pas représenté sur l’Union Jack. Ce pays n’est pas explicitement reconnu dans le drapeau de l’Union, car il ne fut annexé par l’Angleterre qu’en 1282 par Edward Ier.

  • Drapeaux Angleterre

    Le drapeau d’Angleterre représente la croix de saint Georges. La légende de saint Georges terrassant le dragon date XIIe siècle et il devint le saint patron de l’Angleterre au XIIIe siècle. Le drapeau représente une croix rouge sur un fond blanc. L’usage de ce drapeau remonte à l’époque où les navires commerçants anglais naviguant en Méditerranée étaient protégés par Gênes, en échange d’un tribut annuel. Les bateaux portaient donc le drapeau de la ville, la croix rouge. Lorsque l’Angleterre et l’Écosse furent unifiées, le nouveau drapeau, l’Union Jack reprit la croix de saint Georges associée à la croix de saint André.

Résultats 1 - 1 sur 1.
  • Tissu, maille 100% polyester 115 g/m2, ourlé sur 3 côtés, monté avec sangle et anneaux, destiné à être hissé en haut d’un mât.

    À partir de 15,60 € TTC
    15.6 Fabriqué sous 4 à 10 jours TTC
Résultats 1 - 1 sur 1.