Union Européenne Il y a 3 produits.

Drapeaux des pays membres de l'union européenne (UE).

Sous-catégories

  • Drapeaux France

    Emblème national de la Vème République, le drapeau tricolore, issue de la cocarde, est né de la réunion, sous la Révolution française, des couleurs du roi (blanc) et de la ville de Paris (bleu et rouge). Les constitutions de 1946 et de 1958 ont fait du drapeau tricolore bleu blanc rouge, l'emblème national de la République.Nos drapeaux français sont disponibles en différentes dimensions et matières :En savoir plus...  Le drapeau français est le premier emblème de la France. De manière plus « juridique », c’est l’unique emblème de la République française, inscrit dans la Constitution de 1958. Selon l’article 2 de ladite Constitution, ce drapeau doit posséder des proportions « deux fois trois », est constitué de trois bandes verticales de largeur égale. Ces trois bandes sont de trois couleurs différentes : le rouge, le bleu et le blanc.   Révolution française : la symbolique des couleurs Le drapeau tricolore est né de la réunion, en pleine révolution, des couleurs du roi (blanc) et de la ville de Paris (bleu et rouge). Dans ses Mémoires, La Fayette raconte que quelques jours après la prise de la Bastille, il obligea Louis XVI se rendant à l’hôtel de ville de Paris à porter une cocarde tricolore, signe de « l’alliance auguste et éternelle entre le monarque et le peuple ». Plus tard, cette cocarde donna spontanément naissance à des drapeaux tricolores, le plus souvent à bandes horizontales, à l’instar de ceux installés au-dessus de la tribune de la Fête de la Fédération le 14 juillet 1790. Progressivement, il s’imposa comme bannière principale dans toutes les institutions et entités post-révolution, même s’il a été plusieurs fois menacé (comme lors de la révolution de 1848, où il a failli être remplacé par un drapeau rouge, ou encore en 1873, où le prétendant au trône, Henri d’Artois, comte de Chambord, a exigé le retour du drapeau blanc). L’unique emblème national La France n’a pas d’armoiries officielles. Ces dernières ont été considérées, par les pères de la révolution, comme synonymes de la royauté. De plus, à la différence d’autres bannières employées dans d’autres pays (et notamment celles du Royaume-Uni), le drapeau en tant que bannière ne connaît pas, dans la plupart des cas, de variation substantielle : fanion de voiture, armée de terre, marine nationale, cocarde, etc. Seules les dimensions diffèrent (celles du drapeau, ou bien celles des trois bandes).
  • Drapeaux Europe

    Le drapeau européen est le symbole de l’Union européenne Le cercle d'étoiles dorées est censé représenter la solidarité et l’harmonie entre les peuples d’Europe. Le nombre d'étoiles n’est pas lié au nombre d’États membres. Il comporte douze étoiles, car ce chiffre est traditionnellement un symbole de perfection, de plénitude et d’unité. Ainsi, le drapeau reste le même, indépendamment des élargissements du Conseil de l'Europe (actuellement 47 membres) ou de l'Union européenne (actuellement 28 membres).En savoir plus...  Par définition, un drapeau est une pièce d’étoffe, afin de représenter la personnalité juridique d’un groupe ou d’une collectivité. Le drapeau permet alors, grâce à ses couleurs et à son emblème, de faire la distinction entre d’autres personnalités équivalentes ou concurrentes. L’Union Européenne a également son propre drapeau. Le drapeau de l’UE a été officialisé le 26 mai 1986 à Bruxelles. C’est le symbole de l’Union Européenne, mais c’est aussi la représentation de l’unité et de l’identité des peuples de l’Europe. Ce drapeau est composé de 12 étoiles à cinq branches de couleur or. Les étoiles sont disposées en cercle, et le fond de ce drapeau est de couleur bleue azur.   Cependant, peu d’entre nous connaissent l’histoire de ce drapeau. Alors, sachez que c’est un certain Arsène Heitz, en 1955, qui a eu l’idée de ces étoiles sur fond bleu. Mais l’idée d’avoir un drapeau pour symboliser l’Europe remonte en 1950. A cette époque, il n’y avait pas encore d’Union Européenne, mais il y avait la Communauté européenne du charbon et de l’acier. Mais il y avait aussi un organisme, le Conseil de l’Europe, qui estimait qu’il fallait un symbole pour représenter l’Europe. Une commission se charge alors de trouver « les valeurs spirituelles et morales qui sont le patrimoine commun des peuples qui composent l’Europe ». La commission se met alors au travail et impose quelques règles pour la conception du drapeau. Le drapeau de l’Europe devait donc refléter la simplicité, la lisibilité, l’harmonie, l’esthétique, l’équilibre, et doit avoir une valeur symbolique. Des propositions affluent, mais c’est celle d’Arsène Heitz qui a été retenue. C’est le 25 octobre 1955 que l’Assemblée parlementaire européenne a choisi à l’unanimité la couleur bleue azur et la couronne de douze étoiles d’or pour être le drapeau du Conseil de l’Europe. Le Comité des ministres de ce Conseil adopta la proposition le 09 décembre 1955, et la bannière est inaugurée solennellement le 13 décembre de cette année. Par ailleurs, ce n’est qu’en 1986 que le drapeau bleu aux 12 étoiles jaunes devient officiellement le drapeau de l’Union Européenne. Effectivement, c’est le 26 mai 1986 que les formats, les couleurs et la composition du drapeau de l’Union Européenne sont fixés, quel que soit le nombre de pays adhérents. Puisque le nombre d’étoiles n’est pas lié au nombre de pays de l’Union Européenne, de ce fait la disposition du drapeau ne sera pas modifiée lors des futurs élargissements. Par ailleurs, chaque élément qui compose ce drapeau a été choisi pour son symbolisme. Le cercle des 12 étoiles dorées représente la solidarité et l’harmonie entre les peuples d’Europe, tandis que le nombre 12 symbolise la perfection et la plénitude. Ce nombre correspond aussi aux 12 heures du jour et de la nuit, mais aussi des 12 mois de l’année… Cela signifie que l’Europe évolue ! Pour la couleur bleue azur, il faut savoir qu’elle représente le ciel.
  • Drapeaux Allemagne

    L’Allemagne est une république fédérale constituée de seize Etats fédérés. Le drapeau allemand, communément appelé « Bundesflagge », reflète l’Histoire tumultueuse de ce pays ; c’est le symbole de l’unité de l’Allemagne.En savoir plus...    Comme beaucoup de pays européens, le drapeau de la République fédérale d’Allemagne est un drapeau tricolore, il est composé de trois bandes horizontales d’égale dimension : une bande noire sur le haut, une bande rouge au milieu et une bande de couleur or sur le bas. Les couleurs et la disposition actuelle du drapeau allemand ont été inscrites dans la Loi fondamentale de la République fédérale d’Allemagne de 1949, l’article 22 déclare que le drapeau fédéral sera noir, rouge et or. Tout commence dès le Moyen Age… Plusieurs théories essaient d’expliquer l’origine de ce drapeau. Mais la plus populaire et la plus acceptée par les vexillologues affirme que les couleurs du drapeau allemand s’inspirent de celles du Saint Empire Romain Germanique. Au Moyen Age, vers la fin du XIIe siècle, les princes allemands se sont battus sous les couleurs de l’or à l’aigle de sable (noir). Ils portaient par contre l’antique bannière de Charlemagne qui est le rouge, la couleur des empereurs depuis l’antiquité. Puis en 1848, quand le Saint Empire Romain Germanique éclate, les trois couleurs (noire, rouge et or) prennent toute leur essence, lors de la Révolution appelée : « Printemps des peuples ». Le drapeau noir, rouge, or devient le symbole de la lutte pour l’unité nationale et les libertés civiles. Le 9 mars de cette année, l’assemblée fédérale réunie à Francfort déclara que le noir, le rouge et l’or étaient les couleurs de la Confédération Germanique. En 1866, la guerre austro-prussienne éclate et la grande Allemagne est divisée en deux. Les Etats du Sud avec l’Autriche conservent le drapeau noir, rouge et or, tandis que ceux du Nord avec le Royaume de Prusse adoptent les couleurs prussiennes (noir, blanc, rouge). Après cette guerre, l’Empire allemand dirigé par l’Empereur Guillaume Ier de Prusse conserve le noir, le blanc et le rouge comme couleurs nationales. Après la Première Guerre mondiale, quand la « République de Weimar » a été fondée, l’ancien drapeau noir-rouge-or est rétabli. Pendant cette période, les couleurs du drapeau national sont critiquées par de nombreux conservateurs. Par la suite, en 1922, le drapeau noir-blanc-rouge est réutilisé pour représenter les missions diplomatiques allemandes à l’étranger. L’arrivée au pouvoir des Nazis le 5 mars 1933 précipite la chute du drapeau noir-rouge-or. Le régime nazi réutilise le drapeau tricolore impérial noir-blanc-rouge avec le drapeau du parti nazi pour avoir deux drapeaux nationaux allemands. Mais après la deuxième guerre mondiale, le drapeau noir-rouge-or est réintroduit. L’Allemagne est divisé en deux, pour la République Fédérale d'Allemagne, son drapeau est le noir-rouge-or et pour la République démocratique allemande, elle utilise le même drapeau mais avec un emblème communiste au centre. Puis en 1990, quand l’Allemagne est réunifié, le drapeau noir-rouge-or devient le drapeau national de la République fédérale d’Allemagne.
  • Drapeaux Autriche

    L’Autriche, un pays se trouvant dans la partie centrale de l’Europe, est membre à part entière de l’Union Européenne. Concernant son drapeau national, nul autre pays au monde ne possède les mêmes caractéristiques. C’est le drapeau le plus ancien du monde après celui du Danemark. Cependant, les caractéristiques et les couleurs de ce drapeau n’ont été adoptées qu’en 1945, après la deuxième guerre mondiale.En savoir plus... Le drapeau national de l’Autriche est composé de trois bandes horizontales de même dimension. Il utilise deux couleurs, le rouge et le blanc. Les deux bandes rouges sont intercalées par une bande blanche. Quant à sa forme, il adopte une forme rectangulaire, avec une proportion de 2:3. L’origine de ce drapeau remonte à très loin dans l’histoire de ce pays. L’Autriche a adopté les caractéristiques et les couleurs de son drapeau au temps de Frédéric II d’Autriche, plus précisément en 1230. Mais selon la légende, il paraît que le choix des couleurs (rouge et blanc) remonte en 1191. Le duc d’Autriche Léopold aurait reçu cette bannière de l’empereur Henri VI en souvenir de son glorieux combat. En 1191, lors de la bataille de Ptolémaïs contre les Maures qui est restée dans les anales, le Duc d’Autriche Léopold aurait abattu un grand nombre d’ennemis et que sa tunique devint rouge par le sang de ses adversaires ; sa chemise était rouge sauf sur la partie où il y a la ceinture qui était de couleur blanche. Et c’est à ce moment-là qu’il enleva sa chemise couverte de sang pour la mettre sur sa lance pour regrouper ses troupes pendant la bataille. C’est après cette bataille que les couleurs rouge et blanc devinrent les couleurs de l’Autriche !
  • Drapeaux Belgique

    Les couleurs du drapeau belge signifient force (noir) sagesse (jaune) et courage (rouge).En savoir plus...  Pour accéder à l’indépendance de leur pays, les Belges ont dû vaincre les conquérants qui se sont succédés pour envahir leur pays. Il y avait les Autrichiens, puis, les Hollandais. De par leur histoire, la Belgique a un drapeau qui incarne une devise : « L’union fait la force ».   Le drapeau de la Belgique est composé de trois bandes verticales d’égale largeur. Ce drapeau utilise les couleurs noire, jaune et rouge. La bande verticale noire se trouve du coté de la hampe, la bande jaune au milieu et la bande rouge à l’extrémité du drapeau. Il est aussi bon à savoir que la disposition verticale des bandes sur le drapeau belge s’est inspirée sur celui de la France. Officiellement, les dimensions du drapeau de la Belgique ont été fixées à 2,60 m de haut pour 3 m de large, ce qui donne une proportion de 13:15. Cependant, dans la pratique, et pour l’usage civil, on adopte plus facilement la proportion 2:3. Par ailleurs, l’article 193 de la Constitution belge de 1994 mentionne avec exactitude les couleurs, les armes et la devise nationale. Dans cet article, il est stipulé que la Nation belge adopte les couleurs rouge, jaune et noire, et pour armes du Royaume le Lion Belgique avec la légende : l’Union fait la force. La forme verticale et les couleurs du drapeau belge ont été adoptées le 12 octobre 1831, suite à l’indépendance de ce pays. Avant cette date, le drapeau de la Belgique avait des bandes horizontales avec les mêmes couleurs noire, jaune et rouge, c’étaient les couleurs du drapeau du Brabant. Ces trois couleurs ont été reprises en référence à la Révolution du Brabant de 1789, quand les Belges chassèrent les Autrichiens de leur pays. Pour les bandes verticales, comme celles qu’on trouve sur le drapeau français, c’est en fait le symbole de la Révolution. Le drapeau de la Belgique incarne officiellement la devise nationale : « L’union fait la force ». Mais en plus de cela, le noir signifierait la force, le jaune représente la sagesse et le rouge symbolise le courage. Cependant, pour les vexillologues belges, le noir représenterait le deuil des personnes mortes pour l’indépendance, le jaune représente l’or, un gage de prospérité, tandis que le rouge représenterait en fait le sang versé par ceux qui ont construit le pays.
  • Drapeaux Bulgarie

    Au VIe siècle arrivent sur le territoire actuel de la Bulgarie (en ces temps nommé Thrace) les Bulgares, un ensemble de tribus turques et iraniennes venues d’Asie centrale. Pourtant, leur nom fut plus tard attribué aux populations déjà établies et majoritaires, les Slavons (une branche des Slaves). La Bulgarie en tant qu’entité a été fondée en 680, un état puissant au Moyen Age, avant de tomber sous le joug ottoman au XIVe siècle. Une domination qui prendra fin partiellement en 1878, puis définitivement en 1908.En savoir plus...  Zname na Balgariya Le drapeau bulgare (zname na Balgariya) fut adopté en 1879, un an après l’indépendance. Il est assez simple, composé de trois bandes horizontales de couleurs blanche au-dessus, rouge en bas et verte au milieu. La largeur des bandes est égale. Suite à l’insurrection du printemps 1876, qui entraîne la guerre russo-turque de 1877 et le traité de San Stefano (3 mars 1878), la Bulgarie acquiert son indépendance, quoique relative, en tant que principauté autonome. La couleur du drapeau symbolise cette lutte et le courage du peuple contre l’oppresseur turc. Mais les Bulgares aspirent aussi à la paix, comme le montre la couleur blanche. Quant au vert, il représente tout simplement la fertilité des terres bulgares. Un blason pour la République populaire Cet étendard n’a presque pas changé depuis, sauf pendant « l’intermède » communiste, de 1946 à 1990, pendant laquelle il a porté le blason de la Bulgarie (modifié deux fois) sur la partie de la hampe de la bande blanche. Ce blason disparaît de la bannière à l’effondrement des démocraties populaires au début des années 90.
  • Drapeaux Croatie

  • Drapeaux Chypre

  • Drapeaux Danemark

    En savoir plus...  Tout pays doit avoir un drapeau pour marquer son identité et sa souveraineté. De ce fait, presque tous les pays du monde ont leur propre drapeau. Pour le Danemark, ce royaume a son drapeau qui est baptisé le « Dannebrog ».   Dannebrog signifie « drapeau rouge » puisque, effectivement, le drapeau danois est un drapeau rouge avec une croix blanche étendue jusqu’aux bords et décalée du côté de la lance. Cette croix est particulière, c'est la croix scandinave et tous les pays de cette région du monde ont la même croix sur leur drapeau (Suède, Norvège, Finlande, Islande. D’après l’histoire, le Dannebrog est certainement dérivé du drapeau utilisé lors des croisades que livraient les chrétiens contre les infidèles. Mais selon la légende, le 15 juin 1219, lors de la bataille de Lyndanisse, en Estonie, le roi du Danemark aurait vu un drapeau tombé du ciel qui donna miraculeusement la victoire aux Danois. On retrouve des traces de cette légende dans la chronique danoise de Christiern Pedersen, qui date de 1520 et dans celle d’un moine franciscain du nom de Peder Olsen, en 1527. Par ailleurs, cette légende de bannière venue du ciel serait alors l’origine de plusieurs drapeaux des pays de la péninsule ibérique. Et à partir de 1591 Christian IV fait frapper des monnaies s’inspirant de cette croix. Le Dannebrog : le drapeau officiel du Royaume de Danemark Le Dannebrog est adopté officiellement par le Royaume de Danemark en 1630 par un décret. Puis après, le drapeau du souverain sera instauré en 1731, ce drapeau porte les armoiries royales sur son quartier central. Pour le drapeau du prince héritier, il a été instauré en 1914, le quartier central porte les petites armoiries du royaume entourées par le collier de l’Ordre de l’Eléphant. Puis, en 1914, le drapeau du régent du royaume est adopté et porte les joyaux de la couronne en son centre. C’est le drapeau du membre de la famille royale chargé de la régence.
  • Drapeaux Espagne

    Le drapeau espagnol fait office de drapeau national, selon l’article 4.1 de la Constitution de 1978. D’après ledit article, il est formé de trois bandes horizontales, deux rouges et une, jaune. Cette dernière est deux fois plus large que chacune des deux autres. Sur la bande jaune figurent les armoiries de l’Espagne, légèrement décalées vers la hampe.En savoir plus...    Les armoiries figurant sur ce drapeau ont été plusieurs fois modifiées. Par exemple, entre 1945 et 1977, les armoiries utilisées étaient celles des Rois Catholiques, un aigle de Saint-Jean touchée d’un disque or et la devise « Une, Grande, Libre ». En 1977, l’aigle de Saint-Jean est disposé au milieu, en position de s’envoler avec les tours d’Hercule sous les ailes. Puis, en 1981, ces armoiries furent remplacées par celles actuelles. Des couleurs, des symboles… Le rouge et l’or sont des couleurs fréquemment aperçues dans l’héraldisme ibérique. L’or sur rouge est un emblème traditionnel castillan, tandis que les pals rouges sur jaune symbolisent les royaumes d’Aragon. La grenade est le témoin du royaume de Grenade, et le lion évoque le Royaume de Léon. Le symbole de la famille royale peut être aperçu au centre du fanion. Enfin, les deux colonnes d’Hercule, représentées de part et d’autre, évoquent Gibraltar. Bourbon français ou espagnol ? Au XVIIIe siècle, la marine espagnole (la fameuse Armada) utilisait pour ses vaisseaux la couleur des Bourbons, un pavillon blanc. Mais ces derniers étaient également sur les trônes de divers pays européens, et notamment la France. Dans les batailles navales qui opposaient alors les deux (France et Espagne), la situation peut devenir très confuse, les navires des deux pays battant pavillon identique ! Ainsi, le roi Charles III décida, par décret royal, en 1785, de doter la marine de son propre pavillon, de couleurs jaune et rouge. Puis, pendant les guerres napoléoniennes, ce drapeau sera très vite adopté par l’armée de terre. Cet emblème sera celui de toutes les armées espagnoles en 1843, et c’est sous le règne d’Alphonse XIII (1886-1931) que ce drapeau militaire devient le drapeau national.
  • Drapeaux Estonie

    En savoir plus...  En 1990, l’Estonie arbore fièrement son nouveau drapeau national, après près d’un siècle sous le joug soviétique. Le pays balte, qui voit désormais son avenir se diriger vers l’Ouest, a adopté un drapeau héraldique, une pièce d’étoffe tricolore composée de trois bandes horizontales de mêmes dimensions. Ce drapeau utilise les couleurs bleue, noire et blanche. La bande bleue est disposée sur la partie supérieure, la bande noire au milieu et la blanche sur la partie inférieure. Pour les Estoniens, le drapeau national s’appelle le « Sinimustvalge », ce qui se traduit littéralement : bleu-noir-blanc. A l’origine, en 1881, ces trois couleurs étaient celles d’une association estudiantine du nom de « Vironia ». Puis, au cours de l’histoire, l’enseigne sera adopté par les nationalistes estoniens, et deviendra le symbole de la liberté de tout un pays, surtout le 24 février 1918, lors de la proclamation de l’indépendance. Les dispositions officielles seront prises le 21 novembre 1918. Mais quand les Soviétiques envahissent le pays en 1940 (et à partir de 1944), le drapeau tricolore estonien n’a plus le droit de flotter. Il sera substitué par le drapeau rouge de l’URSS. Situation similaire lors l’occupation allemande, entre 1941 et 1944. A ce moment-là, le « Sinimustvalge » était interdit sur le territoire estonien, remplacé par la bannière du IIIe Reich. Le drapeau tricolore bleu-noir-blanc sera de nouveau hissé le 24 février 1989, lors de la chute du communisme. Il sera ré-adopté officiellement comme étant le « drapeau national » de l’Estonie le 7 août 1990, peu après le rétablissement de l’indépendance. Les couleurs de cette pièce d’étoffe possèdent leurs significations propres. Pour les Estoniens, les trois couleurs ont un sens à la fois moral et naturel : le bleu évoque la confiance, la loyauté, le ciel et la mer ; le noir fait référence au passé douloureux et à la terre ; et enfin, le blanc, c’est la liberté, la vertu et la neige.
  • Drapeaux Finlande

    Le drapeau de la Finlande est basé sur le modèle du drapeau du Danemark. Il est composé d'une croix scandinave. Le blanc représente le sol recouvert par la neige, et le bleu les lacs qui ponctuent le paysage finlandais. En savoir plus...  La Finlande est peut-être la nation la plus septentrionale du monde. Ce pays de forêts et de lacs est souvent partagé quant à son identité, tiraillée entre Russes et Suédois : la Finlande devient plus ou moins le terrain de bataille des deux puissances, du moins à une certaine époque. De surcroît, les Finnois n’appartiennent ni aux Slaves ni aux Germains, ce qui ne facilite guère les choses… Entre Suède et Russie Mais la russification n’ayant pas bien marché, on peut dire que ce sont les Suédois qui ont eu le dernier mot. Les Finlandais s’identifient de plus en plus aux Scandinaves, et la langue suédoise est officielle (duché suédois pendant une partie du Moyen Age), malgré la domination de la Russie pendant tout le XIXe siècle. Le drapeau finlandais suit sensiblement cette logique. La bannière représente la croix scandinave bleue sur un fond blanc, largement inspirée de celle du Danemark. Notons que ce dernier, avec la Norvège et la Suède, forment la Scandinavie proprement dite. Tous les trois possèdent des liens culturels très étroits, et ont formé un seul et unique royaume. Scandinave par excellence… La croix symbolise le lien avec la chrétienté. Les tribus finnoises ont été christianisées par des moines suédois à partir du XIIIe siècle. La couleur bleue représente les lacs et le ciel, et le blanc incarne la neige et les blanches nuits d’été. Bien que cette pièce d’étoffe ressemble à l’enseigne de la Marine russe, elle s’identifie plutôt aux drapeaux des pays nordiques, qui utilisent ce genre de motif. Cet étendard a été aperçu pour la première fois en 1861 à Helsinki, en tant qu’enseigne du Nyland Yacht Club. Mais c’est en 1917 qu’il fut adopté comme bannière officielle, à l’issue d’un concours pour le drapeau national organisé dans le pays nouvellement indépendant.
  • Drapeaux Grèce

    En savoir plus...  La Grèce est un pays européen se trouvant sur la partie Sud de la péninsule des Balkans. Pour se distinguer des autres, ce pays possède un drapeau national aux couleurs et à la forme que nul autre pays ne possède. Le drapeau national grec est un drapeau composé de 9 bandes verticales de même dimension. Les cinq bandes bleues sont en alternance avec les quatre bandes blanches. De ce fait, la première et la dernière bande sont bleues ciel. En plus, sur le drapeau de la Grèce, en haut, du côté de la hampe, il y a un carré bleu sur lequel figure une croix blanche. Le carré bleu se trouve exactement à la hauteur des cinq premières bandes horizontales. C’est en 1807 que le drapeau de la Grèce a été utilisé pour la première fois. Mais la forme et les couleurs de ce drapeau ne seront déterminées avec exactitude qu’en 1822, lors de la première Assemblée Nationale d’Epidaure, et ce n’est qu’en en 1833, sous Othon Ier de Bavière, que ce drapeau sera officiellement adopté. Puis, le 21 décembre 1978, le parlement adopte à son tour les caractéristiques du drapeau national de la Grèce avec la loi 851. Par ailleurs, comme tous les drapeaux nationaux, sachez que celui de la Grèce possède ses propres significations. Le bleu et le blanc sont les couleurs nationales de ce pays. Mais en plus de cela, le bleu symbolise le ciel et les cinq mers qui entourent la Grèce. Pour le blanc, cette couleur symbolise la pureté de la lutte pour l’indépendance de la Grèce en 1821. Quant à la croix blanche, c’est celle de Saint Georges, elle représente l’orthodoxie. Pour les neuf bandes horizontales, elles ont été établies par Othon Ier en souvenir du drapeau bavarois. Mais elles rappellent aussi les neuf syllabes qui constituent la devise nationale grecque : « Ελευθερία ή θάνατος » (la liberté ou la mort), c’était leur slogan pendant la lutte pour l’indépendance de 1821. Par ailleurs, les cinq bandes bleues représentent les 5 mers qui entourent le pays, et les quatre bandes blanches incarnent les fustanelles blanches des combattants pendant cette lutte d’indépendance.
  • Drapeaux Hongrie

    La Hongrie est l’un des pays les plus vieux d’Europe car, en effet, l’Etat hongrois a été formé en l’an 896. L’histoire tumultueuse de ce pays a déterminé les couleurs et les caractéristiques de son drapeau national. Par ailleurs, le saviez vous ? Le drapeau est le signe de la souveraineté d’un pays. Pour la Hongrie, cette affirmation prend toute son essence. Même si la forme actuelle du drapeau hongrois n’a été adoptée qu’en 1957, le drapeau apparaissait déjà en 1848, lors de la révolution qui a été baptisée : « Printemps du peuple ». Ce drapeau s’imposa comme drapeau national dès 1867.En savoir plus...  Le drapeau de la République hongroise est un drapeau tricolore (rouge, blanc et vert) composé de trois bandes horizontales de même dimension. Pour la disposition, la bande rouge se trouve sur la partie supérieure du drapeau, la bande blanche au milieu et la bande verte se trouve sur la partie inférieure. C’est un drapeau rectangulaire, de proportion 1 :2. Les caractéristiques du drapeau national hongrois ont été inspirées par celui de la France, avec les idées révolutionnaires véhiculées par ce drapeau. Pour les couleurs rouge, blanc et vert, ce sont les couleurs des armoiries historiques de la Hongrie qui datent du XVe siècle. L’origine et l’utilisation du drapeau hongrois remontent en 1848 pendant le « Printemps du peuple ». C’était un mouvement national qui a permis de renverser les Habsbourg, mais cette révolution a permis surtout à l’avènement de la République de Hongrie. Pour les significations des couleurs sur ce drapeau, il a été admis que le rouge symbolise la force, tandis que le blanc représente la foi et le vert incarne l’espérance.
  • Drapeaux Irlande

    En savoir plus...  Le drapeau irlandais (ou tricolore irlandais) consiste en trois bandes verticales de largeur égale (vert côté mât, blanc et orange), inspiré du tricolore français. Les trois couleurs symbolisent respectivement le mouvement catholique de libération nationale (vert), et couleur traditionnellement associée à l’Irlande (l’île d’émeraude), les protestants (plus exactement la Maison d’Orange-Nassau), et au milieu le symbole de paix entre les deux communautés (blanc).   Le drapeau national de l’Irlande (en irlandais « An Bhratach Náisiúnta ») est le drapeau officiel de la République d’Irlande. Auparavant, le drapeau utilisé est l’Union Jack, le pays faisant partie du Royaume-Uni depuis l’Acte d’Union de 1801. Un symbole irlandais (quoique controversé) est d’ailleurs intégré dans le drapeau britannique (le croix de Saint-Patrick). Mais suite à l’indépendance, il apparaît logique pour les Irlandais de disposer de leur propre drapeau. Le drapeau, symbole de l’émancipation… Le drapeau fut d’abord adopté en tant que drapeau national de l’Etat libre d’Irlande (dénomination à l’époque de d’Irlande) en 1922. En 1937, il a été confirmé en tant que drapeau officiel dans la constitution. Mais le drapeau, dans sa conception actuelle, a été déployé pour la première fois dès 1848, par le mouvement « Jeune Irlande ». Il a déjà été employé par la Poste centrale de Dublin. Lors du soulèvement de Pâques 1916, il l’a encore été sur les positions tenues par les troupes républicaines. En 1949, lors de la proclamation de la République, il a été logiquement adopté par l’Irlande pleinement indépendante. … partiellement contestée Le drapeau tricolore a été pendant longtemps interdit en Irlande du Nord, puisque ce dernier reste sous la souveraineté britannique. Dans les six comtés du Nord, il est perçu par les unionistes comme un symbole des nationalistes irlandais. En effet, ces derniers l’utilisent en tant que drapeau national de toute l’Irlande.
  • Drapeaux Italie

    Comme beaucoup de pays européens, l’Italie a un drapeau qui s’est inspiré sur celui de la France, identifié comme étant le symbole de la Révolution et de la Liberté. Le drapeau italien date de 1796 avec la naissance de la République Cispadine organisée par Napoléon Bonaparte. Ainsi, le drapeau vert, blanc et rouge fut adopté le 7 janvier 1797 par le Parlement de la République. De ce fait, chaque année, le 7 janvier, le drapeau italien est célébré par une fête baptisée « Festa del Tricolore ».En savoir plus...    Le drapeau de l’Italie est fondé sur l’utilisation de trois couleurs : le vert, le blanc et le rouge. Comme celui de la France, il possède trois bandes verticales de même largeur. Le vert se trouve du coté de la hampe, puis le blanc au centre et le rouge à l’extrémité du drapeau. En 1796, le drapeau italien avait des bandes horizontales avec ces trois couleurs (vert, blanc, rouge). Ce drapeau était frappé au centre par l’emblème de la République Cispadine. C’était un carquois qui contenait quatre flèches, entouré de laurier et orné par un trophée d’armes. Mais entre 1802 et 1831, le drapeau tricolore italien était interdit. Et les bandes verticales ne s’imposeront qu’en 1861 avec le soulèvement pour l’indépendance de l’Italie. Après la défaite de l’armée royale pendant la deuxième guerre mondiale, le drapeau de l’Italie est né le 19 juin 1946, la République italienne adopta son drapeau avec les formes que nous connaissons actuellement. Cela est devenu officiel le 1erjanvier 1948. Des symboles mal expliqués… Jusqu’à présent, les vexillologues n’ont pas pu déterminer avec exactitude l’origine et la signification des trois couleurs utilisées par les Italiens pour leur drapeau. Des théories essayent tout de même d’expliquer ces symboles. Il paraît que ces couleurs seraient celles de l’uniforme de la milice civique de Milan (1776) qui était ralliée à l’armée de Napoléon. On affirme que le vert est également la couleur préférée de l’Empereur. Mais ce qu’on apprend à l’école en Italie, c’est que le vert symbolise les collines des Monts Apennins, le blanc pour la neige des Alpes et le rouge pour le sang des martyrs des trois guerres d’Indépendance du XIXe siècle. Par ailleurs, il y a une théorie qui veut que le drapeau de l’Italie décrit un voyage initiatique de la « Divina Commedia » de Dante dans trois mondes différents. Pour ce voyage, on utilise les couleurs des trois vertus théologales : le blanc pour la foi, le vert pour l’espoir et le rouge pour la charité. Mais pour d'autres, le drapeau tricolore italien fait référence à la gastronomie italienne, en particulier au plat national : la pasta bianca con sugo e basilico qui se traduit littéralement par le blanc des pâtes, le rouge de la sauce tomate et le vert du basilic. Mais cette dernière théorie est mal acceptée par les vexillologues.
  • Drapeaux Lettonie

    En savoir plus...  Malgré son passé marqué par la présence, de près ou de loin, de la Russie, la Lettonie a lié son futur avec l’Union européenne. En 1991, ce pays balte s’émancipe définitivement de la tutelle soviétique, en flottant à nouveau son drapeau national, l’un des plus vieux du monde. Le drapeau de la République de la Lettonie est composé de trois bandes horizontales de différentes dimensions. Les deux bandes rouges sont intercalées par une bande blanche. Les premières sont deux fois plus larges que celle du milieu. Par ailleurs, la couleur rouge qu’on utilise sur cette bannière est un rouge assez particulier : c’est le « rouge letton », proche d’un rouge grenat. L’utilisation du drapeau tricolore letton remonte au XIIIème siècle. La plus ancienne chronique en vers de l’ordre Livonien relate que lors d’une bataille contre des tribus finno-ougriennes près de la ville lettone de Cēsis, la bannière utilisée par les tribus lettons était de couleur rouge avec une bande blanche en son milieu. Il paraît que pendant la bataille, un chef de tribu letton aurait été mortellement blessé, et il a été enveloppé dans un drap blanc, le drap blanc étant maculé de sang sur les deux côtés. Il fut ensuite utilisé par les soldats comme drapeau, qui les mena à la victoire finale. En 1860, Jēkabs Lautenbahs-Jūsmiņš, un étudiant letton, propose un rouge de couleur plus sombre pour le drapeau de la Lettonie, cela afin d’avoir une distinction avec le rouge du drapeau russe. Les couleurs et la forme de cette pièce d’étoffe seront adoptées officiellement en 1917. Mais après l’occupation de l’Armée rouge et l’intégration du pays dans l’URSS (1944), le drapeau soviétique devrait flotter sur toutes les hampes du pays, et ce jusqu’en 1991.
  • Drapeaux Luxembourg

    Pour le Luxembourg, l’utilisation d’un drapeau, symbole de son identité et de sa souveraineté, remonte au moyen âge. Cependant, les vexillologues sont divisés pour les hypothèses concernant son origine. La forme et les couleurs actuelles du drapeau luxembourgeois ont été exactement définies le 12 juin 1845 mais l’adoption officielle ne s’était faite qu’avec la loi du 23 juin 1972.En savoir plus...  Le Luxembourg a un drapeau national composé de trois bandes horizontales de même dimension. La bande rouge se trouve au-dessus de la bande blanche et la bande bleue se retrouve sur le bas du drapeau. Par ailleurs, sa composition chromatique est précisée par un « Règlement Grand-Pucal » pris en exécution de la loi du 27 juillet 1993, en amendement de la loi de 1972. L’explication de l’origine de ces couleurs (rouge, blanc, bleu) est assez confuse. Les vexillologues avancent quand même quelques hypothèses. Pour certains, le Luxembourg et les Pays-Bas ont une longue histoire commune et c’est avec le drapeau des Pays-Bas que les Luxembourgeois se sont inspirés ; il existe, d’ailleurs, une similitude entre les deux drapeaux. Néanmoins, pour distinguer les deux, une solution a été adoptée en 1993 : le bleu utilisé sur le drapeau luxembourgeois est bleu ciel tandis que celui des Pays-Bas est bleu marine. Ce qui est indéniable, c’est que les premières bannières utilisant les couleurs tricolores (rouge, blanc, bleu) remontent à 1288. C’est pour cette raison que certains vexillologues estiment que les couleurs rouge, blanc et bleu du drapeau luxembourgeois ont été dérivées des armoiries des anciens comtes et ducs de ce pays. Il faut préciser qu’aucune de ces thèses n’a été prouvée mais la probabilité de leur véracité est aussi assez grande, et il est probable qu’on ne trouvera jamais de réponse à cette question…
  • Drapeaux Malte

    Le drapeau national maltais est l’un des drapeaux, pavillons ou fanions officiels de l’Etat de Malte. Le drapeau national consiste en deux bandes parallèles verticales (selon la Constitution), de largeurs égales, de deux couleurs : rouge au vent (côté vol) et blanche à la hampe (côté levage). Sur le canton supérieur gauche de la bande de couleur blanche est inscrite une représentation de la George Cross, bordée de rouge. Les couleurs rouge et blanche sont celles officielles de l’Ordre des Hospitaliers.En savoir plus... La croix du courage Ce qui retient surtout l’attention sur ce drapeau national maltais, c’est bien l’existence de la George Cross. Elle a été octroyée au peuple maltais par la puissance coloniale de l’époque, la Grande-Bretagne, en reconnaissance du courage, de la conduite, de la loyauté et de l’intégrité dont ont fait preuve les Maltais envers la Couronne britannique pendant la Seconde Guerre mondiale. L’Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte L’île de Malte a été successivement envahie par les Arabes, Normands, Siciliens, Habsbourg, l’Ordre des Hospitaliers, etc. Ce sont ces derniers qui ont donné à l’île un signe distinctif, de par leur propre bannière (rouge et blanc, d’ailleurs analogue au drapeau d’Angleterre). En vertu du traité de Paris du 30 mai 1814, le sort de Malte est désormais lié au Royaume-Uni. Naturellement, l’Union Jack devient le nouveau drapeau de l’île, et ce pendant 150 ans. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Malte détient, pour la Grande-Bretagne et ses alliés, un positionnement éminemment stratégique, et devient le « porte-avions insubmersible » de la Méditerranée. Après la guerre, les nationalistes, emmenés par M. J. Borg Olivier, obtiennent l’indépendance complète de l’archipel (1964). Dès lors, Malte s’est doté d’un nouveau drapeau, celui actuel.
  • Drapeaux Lituanie

    En savoir plus...  La Lituanie est un Etat d’Europe du Nord, l’un des « pays baltes ». Elle a été annexée par l’Empire russe en 1795, puis s’en émancipa en 1918. Mais en 1940, le pays est intégré à l’URSS, avant de retrouver son indépendance en 1990. Les couleurs et les formes utilisées pour le drapeau national de la Lituanie ont varié au fil de l’histoire de ce pays. Actuellement, la Lituanie arbore une pièce d’étoffe composée de trois bandes horizontales de même dimension, et composée de trois couleurs : le jaune, le vert et le rouge. La bande jaune se trouve sur la partie supérieure, la bande verte au milieu et la rouge, sur la partie inférieure. Ces mêmes couleurs ont été utilisées depuis 1918, mais avec une variance plus claire. Après l’annexion du pays par l’Armée rouge (1945), la Lituanie arbore un drapeau national inspiré de celui de l’URSS, délaissé en 1988, au fur et à mesure que le mouvement d’indépendance s’amplifiait. En 1989, les couleurs de 1918 sont finalement reprises. Les discussions sur le drapeau national débutèrent en 1917. L’année suivante, lors de la conférence de Vilnius, on adopte la proposition de l’archéologue Tadas Daugirdas. Il proposa un drapeau héraldique composé de trois bandes horizontales jaune, vert et rouge, de largeur égale. Pour le concepteur de cette bannière, les couleurs verte et rouge sont celles traditionnelles du pays, tandis que le jaune représenterait l’aube d’une nouvelle ère pour la Lituanie. Selon les explications des vexillologues, ce jaune représente le soleil, symbole de lumière, de prospérité, de noblesse, d’honnêteté et de grandeur spirituelle. Quant à la couleur verte, elle incarnerait la beauté de la nature, la vie, l’espoir, la liberté et la joie. Enfin, pour les Lituaniens, le rouge est la couleur de leur nation ; mais elle symbolise aussi l’amour, l’audace, le courage et le sang versé pour la patrie.
  • Drapeaux Pays Bas

    En savoir plus...  Le Pays-Bas est un pays de l’Europe occidentale, c’est un Royaume qui a adopté officiellement son drapeau national en 1937. Cependant, la Hollande avait déjà un drapeau quelques siècles auparavant. Le drapeau national hollandais est de forme rectangulaire et de proportion 2 :3. Les couleurs qui composent ce drapeau représentent les valeurs hollandaises. C’est un drapeau tricolore de couleurs : rouge, blanc et bleu, avec trois bandes horizontales de même dimension. La bande rouge se trouve au-dessus de la bande blanche, et la bande bleue se place en dessous de celle-ci. Avant le XVIe siècle, le Pays-Bas n’avait pas encore un drapeau qui le symbolise… chaque région avait son propre drapeau. Mais en 1568, quand la Hollande entre dans une révolte menée par le Prince Guillaume 1er d’Orange pour contrer la domination espagnole, le pays se rassemble sous les couleurs des sept Provinces-Unies. Le drapeau était alors composé des couleurs orange, blanc et bleu. C’était aussi les couleurs du Prince. Autrement dit, le drapeau du Royaume du Pays-Bas s’est inspiré de celui du Prince Guillaume Ier d’Orange, surnommé Guillaume le Taciturne. Par ailleurs, le drapeau du Prince est aussi appelé : « Prinsenvlag ». Toutefois, dans les années 1800, la couleur orange sur le drapeau du Pays-Bas était changée en rouge. Pour certains vexillologues, ce changement de couleur serait intervenu avec l’occupation française, mais pour d’autres, ce serait dû au fait que quand les bateaux hollandais sont en haute mer, on ne voyait pas la couleur orange sur leurs drapeaux. Finalement, le drapeau néerlandais est adopté officiellement par décret le 19 février 1937.
  • Drapeaux Pologne

    La Pologne, un pays se trouvant en Europe centrale, a adopté les couleurs de son drapeau national en 1919. Pour certains et les non initiés, le drapeau de la Pologne ressemble à s’y méprendre à celui de la Principauté de Monaco ou à celui de l’Indonésie. Cependant, les dispositions des bandes ne sont pas identiques, même si les couleurs concordent.En savoir plus...    Le drapeau polonais est de forme rectangulaire, de proportion 5:8, et est composé de deux couleurs. Par ailleurs, ce drapeau est formé de deux bandes horizontales de même dimension, la bande blanche se trouve au-dessus de la bande rouge. Les dispositions et les couleurs du drapeau de la République de Pologne sont définies dans la constitution de 1997. Le blanc et le rouge sont définis comme les couleurs nationales. Il faut également savoir que ce pays possède deux variantes pour son drapeau. Il y a celui avec les deux bandes horizontales, mais il y a aussi la variante où il y a un aigle couronné au centre du drapeau ; c’est le drapeau d’Etat, celui qu’on arbore en mer mais c’est aussi celui qu’utilisent les représentants officiels de la Pologne à l’étranger. Par ailleurs, les deux couleurs nationales (blanc et rouge) sont dérivées des armoiries de la Pologne. Ces deux couleurs ont été officiellement adoptées comme étant les deux couleurs nationales en 1831 et le drapeau quant à lui a été adopté en 1919, après que le pays ait retrouvé son indépendance. Et comme dans certains pays, le drapeau national est célébré le 2 mai.
  • Drapeaux Roumanie

    Le drapeau est un symbole pour identifier une nation, c’est pour cette raison que tous les pays du monde possèdent son propre drapeau qui le différencie des autres pays. Cependant, il arrive que certains pays ont des drapeaux nationaux identiques et il est de ce fait assez difficile de les différencier. C’est le cas pour quatre pays : la Roumanie, la Moldavie, la Principauté d’Andorre et le Tchad.En savoir plus...  Effectivement, le drapeau national de la Roumanie est assez proche de ceux des pays mentionnés précédemment. Pourtant l’origine du drapeau roumain est différente des autres, elle remonte à la révolution de 1848. C’est un drapeau composé de trois couleurs : le bleu, le jaune et le rouge. Les couleurs sont disposées en bandes verticales de même dimension. La bande bleue se trouve du côté de la hampe, la bande jaune au milieu et la bande rouge se trouve sur la partie flottante du drapeau. C’est un drapeau de forme rectangulaire, de proportion 2 :3. D’après une légende très répandue en Roumanie, les trois couleurs (bleu, jaune, rouge) représentent les trois régions historiques qui composent ce pays, il y a notamment la Transylvanie, la Valachie et la Moldavie. L’utilisation officielle de ce drapeau comme étant le drapeau national de la Roumanie remonte en 1866. Mais en 1948, le régime communiste au pouvoir en Roumanie ajouta sur le drapeau national l’armoirie du pays. Et ce n’est que pendant la révolution de 1989 que le pays a décidé de restaurer les caractéristiques utilisées auparavant. L’adoption officielle a été faite le 2 décembre 1989. Pour la signification de ces couleurs, le rouge symbolise le sang versé par ceux qui ont défendu la terre ancestrale ; le jaune représente le blé ; et le bleu symbolise la sérénité, l’espoir et l’éternité.
  • Drapeaux Portugal

    Informations Wikipedia Le drapeau de la République du Portugal Ce drapeau apparaît avec la république en 1911 et la déposition de Emmanuel II de Bragance en 1910. La symbolique reprend le vert foncé de l'espoir, le rouge du sang versé pour la patrie et la sphère armillaire représent le globe terrestre (symbole de l'histoire d'exploration maritime des grands découvreurs portugais). On y trouve également les armes de l'État — les sept châteaux ou citadelles de l'expansion territoriale, reprises sous le règne d'Afonso Henriques au XIIe siècle), dont celle de Lisbonne. Les cinq écus bleus sur l'écu blanc sont ceux de sa victoire sur les cinq rois Maures lors de la bataille d'Ourique en 1139 où il est proclamé roi. Les cinq monnaies byzantines disposées en croix (des points ou besants) reprennent la disposition des cinq plaies du martyr du Christ, au nom duquel Alphonse Henriques défit ses ennemis. Le drapeau contenait à la base six besants blancs dans chacun des cinq écus bleus, représentant ainsi les 30 pièces (6x5) pour lesquelles Judas aurait livré Jésus Christ.En savoir plus...  Comme tous les drapeaux de tous les pays du monde, le drapeau portugais a des couleurs qui lui sont propres, et qui ont été déterminées pour représenter le Portugal, ses valeurs et son histoire. Quand le Portugal a voulu créer son drapeau, une commission spéciale a été mise sur pieds afin de concevoir : les couleurs, les formes et les symboles qui seront utilisés. L’adoption de ce drapeau a été officialisée le 30 juin 1911. Mais il faut savoir aussi que le drapeau portugais a des dimensions officielles, en plus les symboles qui le composent ont tous une signification.   Les couleurs qui composent le drapeau du Portugal sont le rouge et le vert. Le drapeau est divisé verticalement par deux couleurs. Le vert se trouve du côté du mât, autrement dit dans une représentation graphique… le vert se trouve à gauche. Centré entre le vert et le rouge, il y a le blason du Portugal. Ce blason est représenté par une sphère armillaire qui chevauche le traditionnel escudo portugais en argent et les cinq boucliers bleus comprenant chacun 5 besants d’argent. Le blason est bordé d’un contour rouge comprenant sept châteaux de couleur or. Les dimensions officielles du drapeau portugais : Officiellement, les dimensions du blason et des couleurs du drapeau doivent suivre quelques directives. La forme doit être rectangulaire, puis la couleur verte doit se trouver du côté du mât porteur. Pour les couleurs, la couleur verte doit représenter les 2/5 de la largeur totale du drapeau… la couleur rouge doit donc représenter les 3/5 de cette même largeur. Par ailleurs, la largeur horizontale du drapeau portugais doit représenter 1,5 fois de sa hauteur. Les symboles qu’on doit connaître… Au Portugal, le drapeau est le symbole de la république et du nationalisme. Mais chaque couleur et surtout le blason ont tous des symboles qu’on ne doit pas ignorer. Le vert sous-entend l’espoir. Cette couleur a été choisie puisqu’elle est associée à la révolte républicaine du 31 janvier 1891. Pou le rouge, il faut savoir que cette couleur symbolise le courage, la virilité et le combat, mais elle évoque aussi le sang et les appels à la victoire. Avec ces couleurs, il y a la sphère armillaire qui est un instrument d’astronomie, le symbole des rois portugais. Elle évoque les grandes découvertes dont le Portugal est si fier. Sur la sphère armillaire figure les armoiries antiques de ce pays. Les écussons bleus représentent les victoires d’Alfonso Henrique sur les rois maures, tandis que les points blancs évoquent les cinq plaies du Christ Sauveur. Par ailleurs, selon la tradition populaire, les 7 châteaux couleur or symbolisent l’indépendance nationale, et marquent les 7 villes fortifiées que le premier roi du Portugal, Alfonso Henrique, a conquises aux maures.
  • Drapeaux Royaume Uni

    L’Union Flag ou Union Jack est le drapeau civil et le drapeau d’Etat du Royaume-Uni, de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord. Rappelons que le Royaume-Uni est un pays composé de quatre « nations » : l’Angleterre, l’Ecosse, le pays de Galles, et l’Irlande du Nord. Le drapeau britannique est donc composé des composants de ceux des nations suscitées (à l’exception du pays de Galles), au fur et à mesure que ces dernières ont intégré le royaume.En savoir plus...    Un peu d’histoire… En réalité, l’Union Jack s’est forgé à partir du drapeau d’Angleterre, la Croix de Saint Georges (St George’s Cross). Progressivement, à mesure que les Anglais conquièrent les îles britanniques, les drapeaux des autres « nations » sont intégrés dans le St George’s Cross, notamment le drapeau écossais (St Andrews’s Cross) et le drapeau d’Irlande (St Patrick’s Cross). Le 01er janvier 1801, un Act of Union est créé entre la Grande-Bretagne (Angleterre, pays de Galles et Ecosse) et l’Irlande : le nouvel Etat prend le nom de Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande… le drapeau britannique est né ! Un drapeau de renommée mondiale… mais non officiel Depuis la conquête britannique du monde, l’Union Jack s’est imposé dans les quatre coins du monde. Aujourd’hui, on voit les reliquats de cette hégémonie dans les drapeaux de certains pays du monde : Australie, Nouvelle-Zélande, Fidji, Hawaï, etc. Dans d’autres nations, telles que le Canada, l’Union Flag est toujours utilisé dans certains occasions et endroits, aux côtés du drapeau national. Aux Etats-Unis, la bannière consistant en une série de 13 bandes rouges et blanches et de l’Union flag britannique constituait le premier drapeau national (« Grand Union Flag »). L’Union Jack fait aujourd’hui partie intégrante de nombreux enseignes britanniques, canadiens, australiens et néo-zélandais. Pourtant, l’Union Jack n’a pas le statut de drapeau officiel : aucune loi en la matière n’a été passée jusqu’à présent. Par exemple, il n’a aucun concept national contemporain de la profanation de drapeau. Aussi, il n’existe aucune prescription quant à l’utilisation ou la manière de disposer le drapeau, ni la manière dont celui-ci devrait être plié.
  • Drapeaux Slovaquie

    La Slovaquie, un pays se trouvant en Europe centrale, est un Etat souverain qui redevient indépendant après l’éclatement de la Tchécoslovaquie. De ce fait, la République slovaque possède un drapeau national utilisant les couleurs panslaves.En savoir plus...  Le drapeau national de la Slovaquie est composé de trois bandes horizontales de même dimension. Et comme mentionné précédemment, il utilise trois couleurs : le blanc, le bleu et le rouge, ce sont les couleurs panslaves. Concernant la disposition des bandes, sachez que la bande blanche se trouve sur la partie supérieure du drapeau, la bande bleue au milieu et la bande rouge se place sur la partie inférieure. Est également inscrit sur ce drapeau l’emblème national de la Slovaquie, en forme d’écu néogothique. Cet emblème se trouve décalé sur la partie supérieure gauche du drapeau, autrement dit, du côté de la hampe. Les proportions de ce drapeau national slovaque sont de 2 :3. Il faut savoir que l’écu néogothique a été apposé sur ce drapeau slovaque afin de le distinguer des autres drapeaux nationaux adoptant les mêmes couleurs, c’est-à-dire les couleurs panslaves. En fait, cet écu reprend également les couleurs panslaves car il est de couleur rouge mais avec une croix patriarcale à double traverse, de couleur blanche en son milieu, et cette croix est plantée sur une montagne à trois sommets, de couleur bleue. Officiellement, les caractéristiques du drapeau national de la Slovaquie ont été adoptées le 03 septembre 1992 avec la constitution. Cependant, l’utilisation de ce drapeau remonte en 1848, lors des mouvements révolutionnaires.
  • Drapeaux Slovénie

    Quinze pays de l’Europe centrale et orientale sont d’origine Slave. Actuellement, les Slaves représentent le plus grand groupe linguistique en Europe avec 268 millions de locuteurs. La Slovénie est l’un de ces pays. Les couleurs et les caractéristiques du drapeau national slovène sont largement inspirées des couleurs panslaves (bleu, blanc et rouge).En savoir plus...  Le drapeau national de la Slovénie est composé de trois bandes horizontales de même dimension, dont la blanche se trouve sur la partie supérieure, la bande bleue au milieu et la bande rouge sur la partie inférieure. Par ailleurs, il faut savoir que le blason national slovène est représenté sur ce drapeau. Ce blason est placé entre la bande blanche et la bande bleue, il est légèrement excentré du côté de la hampe. Le blason slovène est composé d’une montagne blanche à trois sommets, puis au-dessus de la montagne figurent trois étoiles de couleur or. Et deux lignes ondées, disposées en parallèle et de couleur bleue se trouvent au pied de la montagne. Concernant la signification des couleurs et des symboles sur le drapeau slovène, sachez que les trois couleurs (blanc, bleu et rouge) sont celles des Slaves. Pour le blason, la montagne à trois sommets représente le Triglav, le plus haut sommet de la Slovénie (2864 m), qui se trouve dans les alpes. Quant aux étoiles de couleurs or, elles symbolisent le « Cejle », la dynastie régnante en Slovénie à partir de 1130. Et les deux lignes ondées représentent les vagues bleues de la mer et des rivières qui bordent ce pays. La Slovénie a adopté officiellement son drapeau national le 25 juin 1991, au moment de son indépendance. Mais l’utilisation de ces couleurs par les nationalistes slovènes remonte en 1848. Sans l’écu sur le côté gauche, le drapeau slovène ressemble en tout point à celui de la Russie.
  • Drapeaux Suède

    Les cinq pays formant la Scandinavie : la Suède, la Finlande, le Danemark, le Norvège et l’Islande, ont un point commun, ils arborent sur leurs drapeaux nationaux la croix scandinave. Cette croix est particulière, sa branche verticale se décale du côté de la hampe du drapeau. Pour la Suède, son drapeau national est composé d’un fond bleu azur sur lequel se retrouve la croix scandinave en jaune or. Ce drapeau est de forme rectangulaire et de proportion 5:8. L’histoire et l’existence du drapeau suédois remonte à très loin car il existe depuis le XVe siècle. On retrouve la trace de son utilisation dès 1449 sur un sceau du roi.En savoir plus...    Les couleurs azur et or du drapeau national suédois proviennent des couleurs des armoiries de ce pays qui existent depuis 1364. Le Roi Jean III officialise les couleurs de ce drapeau en 1569, mais c’est en 1663 sous Gustav Ier qu’un décret royal fixe la forme de la croix et les dessins fondamentaux du drapeau de ce pays. Toutefois, ce drapeau ne sera officiellement adopté qu’en 1906. Pour les Suédois, le drapeau est le symbole de la cohésion nationale. C’est pour cette raison que le drapeau national est fêté chaque année, cela depuis 1893. Mais ce n’est qu’en 1916 que la Suède officialise la date du 6 juin comme étant le jour du rassemblement national autour du drapeau. Ce qui est particulier en Suède, c’est qu’il y a une réglementation pour hisser le drapeau, cela à cause des conditions climatiques de cette région du monde. Dans ce pays, tout le monde peut hisser le drapeau, à condition de ne pas le faire pendant la nuit. Mais en plus, on peut hisser le drapeau du 1er mars au 31 octobre à partir de 8 h00 du matin jusqu’au coucher du soleil, mais le reste de l’année, on ne peut hisser le drapeau qu’après 9 h00 du matin, l’heure de la levée du jour.
  • Drapeaux Tchèque (Rép.)

    En savoir plus...  Les couleurs et les caractéristiques du drapeau national de la République tchèque ont été déterminées par les couleurs des régions qui composent le pays, mais aussi par l’utilisation des couleurs panslaves. Le drapeau de la République tchèque, rectangulaire, utilise le bleu, le blanc et le rouge. Ce sont des couleurs dites « panslaves », c’est-à-dire utilisées par un ensemble de pays ou régions qui s’identifient à une même affinité (descendance des tribus slaves, idéaux de révolution et de liberté) : la Russie, la Bulgarie, la Serbie et bien sûr, la République tchèque. A part que ces couleurs soient associées au panslavisme, il faut savoir aussi que pour la République tchèque, le blanc et le rouge représentent la Bohème, et le bleu, la Moravie, quoique cette interprétation est encore sujette à polémique (surtout avec la Slovaquie, dans le cadre des accords de séparation). Le drapeau tchèque est donc constitué de la bande blanche sur la partie supérieure et de la rouge sur celle inférieure ; transcendant les deux bandes, au coin, le triangle bleu se trouve du côté de la hampe. Un peu d’histoire... La première version du drapeau national date de 1918 : c’était une pièce d’étoffe bicolore (rouge et blanc), comme celle de la Pologne. Mais en 1920, pour avoir une distinction, le triangle bleu a été introduit. C’était du temps de la Tchécoslovaquie. Après l’éclatement du pays, le 1er janvier 1993, la République tchèque, en tant qu’héritière de ce dernier, reprend les anciennes couleurs de la république tchécoslovaque. La Slovaquie, elle, a repris son drapeau historique d’avant la fédération.
Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.