Drapeau Croix Rouge en tissu Agrandir l'image

Drapeau Croix Rouge en tissu

Nouveau produit

Tissu, maille 100% polyester 115 g/m2, ourlé sur 3 côtés, monté avec sangle et anneaux, destiné à être hissé en haut d’un mât.

Plus de détails

Fabriqué sous 4 à 10 jours

20,64 € TTC

Fabriqué sous 4 à 10 jours

En savoir plus sur "Drapeau Croix Rouge en tissu"

La Croix-Rouge est un nom qui désigne le CICR, le Comité international de la Croix-Rouge dont le siège se trouve à Genève, en Suisse. Bien qu’en théorie, quatre emblèmes soient reconnus par les Conventions de Genève en tant qu’emblèmes officiels de la Croix-Rouge (la croix rouge, le croissant rouge, le lion-et-soleil rouge et le cristal rouge), sur le terrain, seuls les deux premiers sont réellement utilisés : la croix rouge et le croissant rouge, ce dernier étant déployé dans les territoires de tradition majoritairement musulmane.

Une « suisse » inversée, mais pas au goût de tout le monde


La bannière officielle de l’organisation fut adoptée le 22 août 1864, un an après sa naissance. Puisque la Croix-Rouge fut fondée par des intellectuels suisses, le choix de l’emblème n’a pas été difficile. Ce qui importait, c’était la nécessité de protéger les services médicaux en temps de guerre : le symbole était à la fois unique, considéré comme universel et neutre (à l’image du pays). Il s’agit d’une croix rouge sur fond blanc.

Mais au fil du temps, cette supposée « neutralité » ne fait plus l’unanimité. Pour certains, la croix est un symbole chrétien. D’ailleurs, c’est pour cette raison que l’Empire ottoman a créé, en 1876, l’emblème du Croissant-Rouge. De même, la Perse (l’Iran) décide, elle aussi, de créer son propre emblème, le Lion-et-soleil rouge. Récemment, Israël en a fait autant, avec la création en 2006 de l’Etoile-de-David rouge, utilisée uniquement par l’Etat hébreux.

Une bonne usurpation…


Il est à noter que l’emblème de la croix rouge est la propriété du CICR, et que toute représentation non avalisée par ce dernier, tant en temps de guerre que de paix, est une usurpation. Et c’est justement ce qui s’est passé lors de l’Opération Jaque, qui a permis à l’armée colombienne, qui a utilisé le drapeau, de libérer 15 otages des FARC, parmi lesquels Ingrid Betancourt.

16 autres produits dans la même catégorie :